Chemin privé !
Des fours : à pain, à chaux, à plâtre, à poix, à charbon, à cade ...
" Veux-tu manger du pain, ne reste pas assis sur le four "

Pages : 1 - 2 - 3 -

four a cade
Four a Rocbaron.

" L'huile de cade est l'huile pyrogénée obtenue par distillation sèche, en fosse, du bois de genévrier oxycèdre. Dioscoride en parle comme d'une substance communément employée de son temps contre les affections de la peau.

Rondelet, Garidel, au XVIème siècle, l'ont vu guérir la gale des brebis, être employée contre les vers qui éclosent sur les ulcères et ceux qui naissent dans le méat auditif.

C'est comme apte à guérir les dartres, la. gale, les ulcères, qui souvent survenaient chez les brebis tondues, que Schrôder (1649), Lemery (1698), Geoffroy (1743) l'ont employée. " (Traitement externe des dermatoses. Notes de thérapeutique et de matière médicale, par le docteur Veyrières et R. Huerre, docteur ès sciences, membre de la Société de pharmacie de Paris - docteur Veyrières - 1924).

four à cade Cuges les Pins Riboux
Sur les chemins du patrimoine à Riboux

" Serre indiquait dans son mémoire que ce remède, employé dans le Languedoc par les bonnes femmes contre l'odontalgie, était à l'intérieur un très bon médicament contre les affections vermineuses et guérissait, en application externe, sans produire d'irritation, la gale, les maladies dartreuses, les affections herpétiques, eczémateuses. "
four a cade four a cade
Au Broussan et sur les chemins du patrimoine à Riboux.

" Quand l'un de nous entreprit ses recherches sur l'huile de cade, il fut vite frappé par un fait qui n'avait jamais été signalé jusqu'alors : à savoir le rapport qui existe entre la teneur du bois d'oxycèdre en huile essentielle et son rendement en huile de cade. Il put établir qu'un bois privé d'essence par la vapeur d'eau, soumis ensuite à la distillation sèche, donnait très peu d'huile de cade. La vérification en fut d'ailleurs obtenue en traitant des bois de cadier, naturellement très pauvres en essence : on obtient du goudron de cadier, mais seulement des traces d'huile de cade. "
four a cade
Jean m'a transmis ces informations à propos des fours à cade : "... celui de Siou Blanc. En fait ce four porte comme nom : "Signes 05 : four de la Barallière". Il avait été découvert par le docteur Porte qui les a recensés".

" Il y a d'ailleurs un autre élément du bois de cadier qui intervient dans la formation de l'huile de cade : ce sont les résines. Si, après avoir privé le bois de cadier d'essence, on le traite par divers solvants : essence de pétrole, éther sulfurique, on obtient des résines ; et ces résines, soumises à la distillation sèche, fournissent des liquides plus légers que l'eau qui entrent certainement dans la composition de l'huile de cade. "
four a cade sainte baume
Jolie découverte en montant au Jas de frédéric (Cuges les Pins).

" Or, ces goudrons plus lourds que l'eau se dissolvent dans l'essence de cadier : si bien que l'huile de cade peut être en définitive considérée comme une solution de goudrons (au sens général du mot) dans l'essence de cadier, et dans les produits plus légers que l'eau, résultant de l'action de la chaleur sur les résines solubles dans l'essence de pétrole et dans l'éther sulfurique que contient le bois de cadier. "
four a cade
Jolie découverte en montant au Jas de frédéric (Cuges les Pins).

Après les fours à chaux, la " Maison des 4 Frères " (voir page 1) permet aussi la découverte de fours à cade.
four à cade, maison des 4 freres, Le Beausset
Premier four à cade (effondré) sur les circuits de "La maison des quatre frères" au Beausset.

" On voit que le mot de « Goudron de Genévrier », qu'on emploie quelquefois comme synonyme de celui d'Huile de Cade, n'est pas très exact. L' « huile » correspond, en effet, plutôt à la couche luide qui surmonte le goudron de bois, après distillation et repos, et qu'on nomme « Huile de Goudron », ou même souvent « Huile de Cade des vétérinaires », dénomination des plus fâcheuses, qui prête aux plus déplorables confusions, semble légitimer les fraudes, et contribue certainement à déprécier l'Huile de Cade véritable. Celle-ci devrait plutôt s'appeler, si l'on veut un synonyme, « Huile de Goudron de Genévrier », Le vrai Goudron correspond à la bourbe goudronneuse placée entre l'huile et l'eau. " (Bulletin mensuel de l'Académie des sciences et lettres de Montpellier - 1911).
four a cade
Le deuxième four est en parfait état.

" L'huile de Cade ainsi fabriquée ne sort pas de la région. Le distillateur vend tout son produit directement aux propriétaires de troupeaux, ou aux bergers du pays. Il lui serait même facile detrouver le placement d'une quantité plus grande, s'il pouvait la produire. Il est vrai qu'il est à peu près seul, dans un rayon de pays considérable, à se livrer à celle industrie. " (Bulletin mensuel de l'Académie des sciences et lettres de Montpellier - 1911).
four a cade
La rampe de chargement.

" Un mot pour finir. M. MASSON, dont je viens de décrire le travail, gagne sa vie tout juste. Il fait tout lui-même et à peu près sans aide, depuis l'arrachage si pénible du Cade, hors des fentes de l'âpre calcaire, jusqu'à la vente de l'huile, en passant par la construction du four ; et ce n'est pas, qu'on le sache bien, un métier de paresseux ! Ce paysan qui vit isolé, sans aucun frais à supporter, et qui se contente de l'existence la plus primitive, ne peut gagner sa vie qu'en vendant son produit au prix minimum de 1 fr. 60 le litre (1 fr. 50 par quantités considérables). C'est là un prix qui ne saurait être abaissé. " (Bulletin mensuel de l'Académie des sciences et lettres de Montpellier - 1911).
four a cade
Les évents et la porte du four.

" Or, s'il offre son huile à ce prix-là aux grandes maisons de droguerie, on ne lui répond même pas ! L'huile de Cade soi-disant pure, après prélèvement de bénéfices par tous les intermédiaires est offerte sur certains catalogues au prix de 1 fr. 40, 1 fr. 25 et même moins. Mais aussi, elle n'agit pas et les vétérinaires n'en veulent plus. Tout commentaire affaiblirait l'éloquence de ces chiffres. Dr Louis PLANCHON, Professeur à l'Université de Montpellier. " (Bulletin mensuel de l'Académie des sciences et lettres de Montpellier - 1911).
four à cade du conservatoire variétal de l'olivier à la Valette du Var.
Le grand four à cade du conservatoire variétal de l'olivier à la Valette du Var.

On révise, on retient ...
Pages : 1 - 2 - 3 -



Retour haut de page - Retour page d'accueil

Un renseignement, un commentaire ...
Saisir un prénom ou un pseudo :
Votre Email (facultatif) :

Commentaires :


Retour page d'accueil