Chemin privé !
SAINT-TROPEZ, UNE AUTRE CITADELLE AU BORD DU VAR - 11
ou une citadelle au bord d'un autre Var !
" La citadelle de Saint-Tropez domine la ville depuis le début du XVIIe siècle. Élément de défense le plus important entre Antibes et Toulon durant des siècles, elle demeure l’un des seuls monuments de cette ampleur sur la côte varoise. " (saint-tropez.fr).
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 -
Donc, pour cette visite de la citadelle de Saint Tropez ...
" - C'est une très (très) bonne idée, Cruchot !
- Oui mon adjudant.
- D'ailleurs, cela aurait pu être mon idée.
- Ben oui mon adjudant.
- D'ailleurs, c'est mon idée, Cruchot ! "


La Ville et Citadelle de Saint-Tropés, dessin (ed 1647) de M. François Blondel.

La citadelle abrita un musée naval entre 1958 et 2002, depuis juillet 2013, elle accueille un nouveau musée dédié à l’histoire maritime tropézienne, bien utile et très intéressant, car ...

" Qui se souvient qu'au XVIII siècle, Saint-Tropez était le troisième port français de Méditerranée? Qui se souvient que de nombreux marins tropéziens passaient la moitié de la vie dans l'empire ottoman ? Qui se souvient que les premiers tropéziens à passer le cap Horn partaient pêcher la baleine ? " (extrait du dossier de presse du musée de l'histoire maritime tropézienne).

citadelle saint tropez
La Provence devient française en 1481. Avant la Révolution, Saint-Tropez, comme douze autres villes provençales est une terre adjacente. Elle dépend directement du Roi et non du Parlement de Provence. Jusqu'en 1860, si l'on excepte le période révolutionnaire et impériale, la frontière orientale de la Provence est fixée au fleuve Var. Sur le littoral, il y a très peu de ports aménagés.

Le donjon est le bâtiment les plus ancien de la place, tour hexagonale d'environ 14 mètres de haut, sa construction date de 1602-1607. Dernière zone de repli pour la garnison en cas d'attaque, le donjon est protégé par un chemin couvert flanqué de places d'armes et d'un fossé.

citadelle saint tropez
" La ville de Saint-Tropez, excellente position au fond d'une baie du golfe de Grimaud, fut toujours estimée comme un mouillage commode et une importante station maritime ... "A l'époque de la Ligue, les Tropéziens, enrichis par le commerce, étaient assez puissants pour aider Henri IV de leurs armes et de leur argent contre les brigands du château de Cogolin et les ligueurs de Ramatuelle. Le duc de Savoie, dont ils avaient gêné les attaques, pendant le siège d'Antibes, voulut se venger en venant les assiéger eux-mêmes. Ils le repoussèrent avec perte, le jour de la Pentecôte 1592. Henri IV les remercia de ce beau dévouement à sa cause, par deux lettres flatteuses, dont, par malheur, le duc d'Épernon démentit les protestations bienveillantes en surprenant la citadelle nouvellement bâtie (1593).

Les Tropéziens réclamèrent le secours du duc de Guise pour chasser cette garnison d'oppresseurs et raser la citadelle ; mais le duc s'imposa bientôt comme protecteur à Saint-Tropez et y fit reconstruire la citadelle, dont il se réserva la garde (1602). " Histoire des villes de France, avec une introduction générale pour chaque province - Volume 1, publié par Aristide Guilbert - 1845.

citadelle saint tropez
Une première fortification - un retranchement constitué d'une levée de terre précédée d'un fossé - apparaît sur la colline ders moulins à la fin de l'année 1589. L'enceinte côté mer garde aujourd'hui le souvenir de ce tracé.
citadelle saint tropez
En 1598, l'Espagne reste menaçante. A Saint-Tropez, le conseil de la communauté fait relever les fortifications de la cité et l'Etat décide la construction de places fortes entre Antibes et Martigues. Les Tropéziens voient arriver les ingénieurs du Roi en 1602. En 1607, une puissante tour hexagonale domine la ville.

Décriée par les Tropéziens qui avaient perdu leur colline des Moulins, la citadelle s'avère utile dès 1637 (Guerre de Trente Ans). Vingt et une galères espagnoles entrent dans le golfe. Les habitants descendent les canons de la citadelle vers les batteries de la ville et livrent bataille pendant trois heures. Cette fois-ci l'alliance de la garnison et des Tropéziens se fait dans de bonnes conditions ce qui ne sera pas toujours le cas.
citadelle saint tropez
En 1648, éclate en France une révolte nobilaire - la Fronde - contre l'impopularité de Mazarin. En 1652, Ardenty, commandant de la citadelle, rejoint les Frondeurs qui tiennent notamment Toulon. Les Tropéziens se préparent à un nouveau siège. Le 10 juillet, ils repoussent une galère de Toulon venue ravitailler et renforcer la garnison.
Le 04 août, l'armée du Roi arrive à Saint-Tropez, l'assaut peut commencer. Ardenty sachant qu'il ne sera pas secouru remet la place au Roi. C'est la deuxième fois en l'espace de 60 ans que les Tropéziens prennent d'assaut la forteresse censée les protéger !
citadelle saint tropez
Puits de la citadelle de Saint-Tropez. La citadelle fut un temps le refuge des "Invalides".  Associées à la fondation de l'Hôtel des Invalides (1674) et de ses compagnies détachées (1690), on construit dans la citadelle des casernes servant à l'accueil des soldats blessés et agés. Le lieu est particulièrement apprécié. Ses nombreuses ressources offrent aux Invalides l'opportunité de trouver un travail. Près de 200 d'entre eux terminent ainsi leurs jours à Saint-Tropez.
citadelle saint tropez
Chaque place forte possédait un lieu de culte afin d'éviter aux soldats de se déplacer en ville pour les offices. Initialement la chapelle se trouvait dans une tourelle du donjon. Ci-dessus, plans de la façade en 1774.
citadelle saint tropez
En 1730, l'aumônier de la citadelle consacra une nouvelle chapelle à Sainte Geneviève, plus vaste, remplacée à sont tour en 1774 par un nouvel édifice. A l'Est de l'édifice, une petite sacristie de plan carré communiquait avec la nef. En 1817 le bâtiment fut transformé en caserne par la supression du clocheton et l'ajout d'un étage.
citadelle saint tropez
A l'origine les pentes entourant la citadelle formaient un « glacis » dépourvues de toute végétation d'où l'on pouvait «cannoner» les vaisseaux ennemis s'approchant trop près des murs de la cité.
citadelle st tropez
Le rôle stratégique de la citadelle est modifié après le désenclavement routier du golfe de Saint-Tropez dans les années 1820-1830. La forteresse dont la principale fonction était de protégér le port et la ville, doit dorénavant pouvoir résister à une armée d'invasion. Une nouvelle entrée est établie en même temps qu'un magasin à poudre. Le retranchement intérieur de 1747 est entièrement remanié, un puits est creusé et le fossé extérieurs sont améliorés. La citadelle ne connaîtra plus, après ces travaux, de nouvelles modifications majeures.
citadelle st tropez
4 canons espagnols surveillent toujours l'ouvert du golfe de Saint-Tropez.

La citadelle est armée de cannons de différents calibres : 4 et 6 pour les plus petits et 36 pour les plus importants. Ce chiffre indique le poids des boulets en livre (une livre = 500 g). Il ne fallait pas moins de 15 hommes pour manoeuvrer un canon de 36 qui pèse à lui seul 4 tonnes. On estime que des canonniers bien entraînés pouvaient effectuer un tir de 36 toutes les 8 minutes environ.

citadelle st tropez
Un des canons forgé en 1651. La citadelle ouvrit le feu à plusieurs reprises : en 1637 contre les Espagnols, en 1744 et durant le 1er Empire contre les Anglais.
citadelle st tropez citadelle st tropez citadelle st tropez
En 1793 l'activité du port décline avec la reprise de la guerre contre l'Angleterre. Le port de Saint-Tropez reste toutefois un excellent refuge pour les navires pourchassés par les Anglais. Des batteries sont élevées sur chaque cap. Sous l'empire une compagnie de canonniers gardes côtes a en charge l'ensemble des fortifications. La citadelle, malgré une garnison assez faible, dissuade les Anglais de tenter une action sur Saint-Tropez. Une fois la pais revenue en 1815, les canonniers sont remplacés par une compagnie d'infanterie.
citadelle st tropez
Si l'évolution des armes est telle que la citadelle perd son intérêt stratégique à la fin du XIX siècle, il n'en reste pas moins que durant la première moitié du XXième siècle elle joue encore un rôle militaire. Durant le premier conflit mondial, elle accueille les prisonniers de la Triple Alliance. Pendant la seconde guerre mondiale, elle est occupée par les Italiens puis les Allemands.
musee citadelle saint tropez
Une porte rectangulaire à encadrement en serpentine, située sur la face nord, constitue le seul accès au donjon de la citadelle. Cette entrée était protégée par une bretèche (porte en briques, matériaux amortissant les tirs de boulets - au dessus de la porte), un double pont-levis, ainsi que les huit embrasures de tirs placées dans le couloir d'accès à la tour. Le tout complété par une herse aujourd'hui disparue.
musee citadelle saint tropez
L'intérieur du donjon abrite une citerne en son centre.
musee citadelle saint tropez  musee citadelle saint tropez

musee citadelle saint tropez
Devant la maquette, un coati naturalisé, don de la famille Ducos-Bérard. L'animal a probablement été ramené de Guyane, il est le héros d'une histoire pour le moins cocasse. Le capitaine Bérard avait demandé à un marin de lui ramener un fourmilier qui serait chargé de débarrasser son jardin-potager des insectes néfastes pour les fruits et les légumes. Le marin était sans doute bon marin, mais peu au fait de la faune exotique. En guise de fourmilier, il lui ramena un coati, animal omnivore qui se régalait de la production du jardin ! Il devint l'animal de compagnie de la famille du capitaine Bérard qui le fit naturaliser à son décès. Il s'appelait Gribouille.
musee citadelle saint tropez musee citadelle saint tropez
Au XVIIIème siècle, les chantiers tropéziens sont renommés pour la qualité des navires qu'ils construisent. Les chantiers comptent parmi les plus important du littoral français de Méditerranée avec plus de 3000 unités construites, depuis le bateau de pêche au grand trois-mâts de plus de 40 mètres de long. Les chantiers déclinent durant le Second Empire avec le vote de lois ouvrant le marché de la construction à la concurrence internationale. Après 1866, les constructeurs français ne peuvent rivaliser avec les chantiers concurrents italiens et canadiens.
musee saint tropez
La photo est trompeuse, il faut imaginer la scène verticalement.
musee saint tropez
Connaissez-vous la légende de Saint-Tropez ? Elle raconte que tout commence avec le chevalier Tropes, intendant du palais de l'empereur Néron, supplicié sur les ordres de ce dernier pour avoir refusé d'abjurer la foi chrétienne. Après avoir été décapité, son corps mis dans une barque avec un coq et un chien est emporté par les courants marins pour venir s'échouer sur les rivages du lieu qui va devenir Saint-Tropez.
musee saint tropez
Une maquette de Tartane (XXème siècle, collection du musée, Don Robert Bonnefoi).

__________


Depuis les plages de la presqu'île de Saint-Tropez, les lesteurs chargaient (légalement ou pas) du sable sur les tartanes à destination notamment de Nice afin de répondre aux besoins des entrepreneurs qui manquaient de sable sur place.Ainsi de nombreux immeubles et grands hôtels de la Promenade des Anglais sont sonstruits avec du sable de Saint-Tropez.

En 1933 par exemple, le port de Saint-Tropez totalise 70126 tonneaux de mouvements dont 59495 d'exportation, principalement vers Nice et Toulon. Le sable est une des dernières marchandises transportées par les caboteurs tropéziens avec le vin, le ciment et le bois au début du XXième siècle.

Les lesteurs remplissaient de sable leur coffre en osier à l'aide d'une sape. Les couffes pouvaient contenir jusqu'à 50Kg de sable. Mais la lus grande couffe, appelée "République" contenait 80 Kg de sable. Il fallait plusieurs centaines de voyages pour charger une Tartane.

_________
musee saint tropez
Cet ingénieux système permettant la remontée du pont-levis est dit à transmission rigide : les contrepoids sont constants et la courbe directrice dite "saut de ski". Les deux systèmes principaux associés à ce principe sont le système Bélidor (1750) et le système Richerand-Dobenheim (1782). (source fortificationetmemoire.fr)
st tropez dy tropêz
Photo de gauche, lu sur la plaque que l'on aperçoit à droite de l'angle. " Ancien château du Bailly de Suffren, né en 1729, mort en 1788. " L'amour de la Patrie est ta suprême loi, tes talents a ton char enchaînent la victoire ; couronné de lauriers par les mains de ton roi. Que peut-il te manquer. Cette plaque a été placée en1890 en vertu d'un vote du conseil municipal. "  Marin illustre, Suffren, a laissé son nom a plusieurs navires de la Marine Nationale.

Photo de droite, une des anciennes tours des remparts qui protégeait la ville.

saint tropez
En 1921, le donjon est classé Monument Historique. En 1993, l'armée vend le site à la ville qui obtient en 1995 le classement complet de la citadelle comme Monument Historique. Depuis les années 1950 le site à une vocation culturelle (muséee, expositions, spectacles).


Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 -  
Retour haut de page -  Retour d'accueil

Un renseignement, un commentaire ...
Saisir un prénom ou un pseudo :
Votre Email (facultatif) :

Commentaires :


                  
Retour d'accueil