Chemin privé !
Des fours à cade ...
Mon four n'est pas noir, il est doré ! Et c'est un or qui se mange " (Michel tournier)

" Très ancien remède populaire en Provence, son emploi est devenu courant et médical depuis que Serre publia dans le Bulletin général de Thérapeutique (1846, tome XXX, p. 81) une étude sur l'emploi de l'huile de cade et de genévrier dans les affections eczémateuses de la peau, et principalement dans l'ophtalmie scrofuleuse. " (Traitement externe des dermatoses. Notes de thérapeutique et de matière médicale, par le docteur Veyrières et R. Huerre, docteur ès sciences, membre de la Société de pharmacie de Paris - 1924).

Pages : 1 - 2 - 3 -

Plus de 200 fours à cade ont été répertoriés au sud et au voisinage de la Sainte Baume, dont 22 sur la commune de La Cadière d'Azur. Ils sont les témoins d'une véritable activité industrielle qui a prospéré durant la totalité du XIX siècle et jusqu'au milieu du XX siècle, activité de production de cade obtenue par distillation du bois de génévrier répandu dans cette région, le génévrier oxycèdre ou cade, à fruit marron de 6 à 8 mm de diamètre et à feuillage piquant.

" L'huile de Cade véritable, liquide épais, inflammable, huileux, très foncé, brun noir par réflexion ou sur épaisseur, rouge par transmission, limpide et transparent, d'odeur forte, résineuse, de goudron mêlée de fumée, très désagréable, et de saveur acre et caustique. C'est ce dernier produit, but même de toute l'opération, qui constitue la substance commerciale. " (Bulletin mensuel de l'Académie des sciences et lettres de Montpellier - 1911).

Fruit du génévrier oxycèdre ou cade, fruit marron de 6 à 8 mm de diamètre et à feuillage piquant.
four à cade la cadiere
Positionné sur la carte IGN, nous passons par un four à cade en montant vers le Grand Caunet. Il s'agit du "Four à cade du vallon du Coutelas nr 15" à la Cadière d'Azur. Avec ceux du Destel et de Cuges les Pins, il compte parmi les mieux conservés (et restaurés) que nous ayons vus.
Un panneau explicatif élaboré à partir du travail du docteur Porte : "Fours à cade, four à poix dans la Provence littorale" (ed Les Alpes de lumière) et réalisé avec la participation financière du conseil général du Var , rappelle les principes de fonctionnement de ces fours. Les explications ci-dessous en sont directement extraites."

L'huile de cade, qui nous intéresse ici, après décantation et conditionnement en fûts ou bidon, était vendue aux pharmaciens ou utilisateurs de Marseille, Paris, Nice etc ... Ses usages, souvent connus depuis la plus haute Antiquité, étaient :
- en médecine vétérinaire : traitement de la gale du piétin, des eczémas, des dermites. Propriétés parasiticides.
- en médecine humaine : en dermatologie, traitement des psoriasis, eczémas, impétigo ...
- en cosmétologie : shampoing et certains savons.
Four à cade du vallon du Coutelas nr 15
Le four est traditionnellement une construction massive en pierres sèches de dimensions imposantes 5 à 7 mètres de large et 2,5 à 3 m de de haut. Une cornue centrale en brique, remplie de bois de cade, hermétiquement close et chauffée extérieurement, permet la distillation de l'huile de cade qui va s'écouler par le bas.

La face frontale (photo ci-dessus) présente un profond renfoncement qui conduit à l'orifice de sortie de l'huile : " la porte " dont la base est constituée par un moellon réfractaire carré par où s'écoulera l'huile.
Sur le faces latérales s'ouvrent les orifices d'un large tunnel destiné à l'alimentation et au tirage du vaste foyer dont les flammes chauffent une marmite centrale : " la jarre ".
four a cade
Cette jarre ( construite en briquettes réfractaires, sera remplie de buchettes de cade et fermée hermétiquement sur le haut par un moellon. Au cours du chauffage , l'huile de cade exsudera et s'écoulera par la " porte " dans un récipient.

" Dans la distillation du bois de l'oxycèdre, on obtient, comme dans celle du bois de pin, un goudron et une substance plus fluide qui surnage le goudron : c'est cette dernière partie qui constitue l'huile de cade. Certaines observations nous font penser que ce goudron serait peut-être plus actif que l'huile de cade. " (Traitement externe des dermatoses - docteur Veyrières et R. Huerre - 1924).

four a cade four à cade
A gauche : la porte du four permet la récupération de l'huile. A droite : les évents assurent le tirage du four.

" SOUS QUELLES FORMES EMPLOYER L'HUILE DE CADE ? On a voulu désodoriser l'huile de cade, avoir un produit moins gluant ; et, en effet, on isole, par entraînement à la vapeur d'eau, les plus volatils et par suite les plus fluides de ses composants. Mais une distillation fractionnée qui laisse comme résidu un goudron très épais et à peu près désodorisé ne va pas sans modifier la composition des divers éléments séparés. Car, si on additionne ce goudron des divers produits séparés par le fractionnement, on ne reconstitue pas du tout l'huile de cade; si l'on veut avoir l'action de l'huile de cade, il faut absolument s'en tenir au produit naturel, intégral. " (Traitement externe des dermatoses - docteur Veyrières et R. Huerre - 1924).
Four à cade du Revers de Boquier, La Cadière d'Azur
Four à cade des sentiers de La Cadière, N° 17, dit du " Revers de Boquier ".

Actuellement une production industrielle de cade existe encore dans les Cévennes. Cette cade ne doit pas être confondue avec celle de la quiche du même nom mais cuisinée avec de la farine de pois chiches. Même nom, mais rien à voir.
four a cade
Cette activité contribuait grandement à la protection et à la mise en valeur de la forêt méditerranéenne locale (création et entretien de chemins, débrousaillage, etc ...).
four a cade nr 7 de la barre de la Figuière la cadiere saint anne
Toujours sur les sentiers de La Cadière, le four N° 7, dit de " la Barre des Figuières ".

" Si l'huile de cade est employée depuis longtemps, ce n'est que récemment que les travaux de Pépin ont établi nettement son origine géographique. Pendant longtemps, on indiquait comme habitat du cadier le sud de la France et les Carpathes. Pépin put se rendre compte de son inexistence dans les Carpathes, l'huile de cade étant d'ailleurs nommée en Hongrie oleum cadimum verum Gallicum. Il en chercha vainement dans les environs de Sisteron, mais en trouva dans le Var. Les lieux de fabrication habituelle sont d'ailleurs le Var et le Gard. Mais on trouve des cadiers dans les Pyrénées-Orientales, au Maroc et, d'une façon générale, sur de nombreux points du littoral méditerranéen. " (Traitement externe des dermatoses - docteur Veyrières et R. Huerre - 1924).
four a cade
Du côté de Sainte-Anne du Castellet.
Dans les gorges du Destel
four a cade
Sur les chemins du patrimoine à Ollioules, un autre très joli four à cade restauré avec sa cheminée et son foyer (ci-dessous).

"Les travaux de Schûltz ont montré que l'huile de cade contenait de l'acide acétique et ses homologues, des carbures d'hydrogène (carbures aromatiques et surtout sesquiter-péniques), des corps résineux et des phénols. Les phénols, dont le rôle thérapeutique est capital, représentent environ, pour Schûltz, 10 % de l'huile de cade. Nous avons trouvé des chiffres variant entre 8 et 11 % dans des huiles de cade que nous avons préparées nous-même. Schûltz a caractérisé dans ces phénols un peu de gaïacol, beaucoup de méthyl-gaïacol (créosol) un peu d'éthyl et de propyl gaïacol. Pas de monophénols, pas de triphénols (pyrogallol et dérivés), qui existent dans le goudron de hêtre, de tremble (mono et triphénols) et de bouleau (monophénols). " (Traitement externe des dermatoses - docteur Veyrières et R. Huerre - 1924).
four a cade ollioules
" Des six bêtes traitées par ce procédé deux surtout étaient dans un état deplorable : chez l'une, une large plaque dénudée couverte de tubercules galeux profondément ulcérés s'étendait de l'occiput à la région dorsale, présentant une surface malade egale à près de la moitié du corps de l'animal, une autre plaquc large comme la main occupait la région sacrée.

Chez l'autre les mêmes phénomènes étaient mais dans des proportions un peu moindres. Les quatre dernières atteintes plus superficiellementn offraient encore tous les signes d'une gâle bien déclarée. L'oeil terne, le port de la tête ainsi que la démarche lente de ce petit troupeau, décelait un état de souffrance bien manifeste. ... "
four a cade Four à cade, Ollioules
" ... Une seule friction avec l'huile de de Cade fut faite en présence de la commission, qui s'assura que le liquide avait été appliqué bien exactement, sur toutes les parties malades ; le résultat fut des plus satisfaisants. ...

La commission a été frappée à Juste titre de ce résultat ainsi que de la facile application du remède. Un homme seul, (le berger), peut à l'aide d'un pinceau enduire les bêtes. Son innocuité, la quantité minime nécessaire, son bon marché rendent encore ce médicament précieux. Aussi votre commission croit-elle, pour tous ces motifs, devoir recommander ce médicament de préférence à l'arscnic qui lui inspire des craintes légitimes, et réclamer l'impression du mémoire de M. Vigneau. (Annales de la Société économique d'agriculture, commerce, arts et manufactures du département des Landes - 1859).

Pages : 1 - 2 - 3 -


Retour haut de page - Retour page d'accueil

Un renseignement, un commentaire ...
Saisir un prénom ou un pseudo :
Votre Email (facultatif) :

Commentaires :



Retour page d'accueil