Chemin privé !
Un château à Bargème, plus haut village du Var.
En 1579, l'époque n'est pas encore au tourisme comme en témoigne cette lettre de Joseph de Pontevés à son père, Monseigneur de Bargème ; ce qu'il ne sait pas encore c'est qu'il y sera bientôt égorgé !

« Monseigneur, en même heure que nous défîmes ceux de Correns desquels le nombre des morts passe quatre cents de compte fait, Monsieur de la Verdière prit le Puy-Sainte-Reparade près d'Aix, ville très forte comme m'assure savez, et où on a trouvé plus de douze mille charges de blé, mais son entrée a été si modeste qu'il ne semble point qu'il y ait aucun changement. Hier un des capitaines que Monsieur de Suze avait mené du Lyonnais nous vînt trouver à Aups avec deux cents arquebusiers. Avant hier au lieu même nous vinrent trouver une brave troupe de gentilshommes du Daufiné où est Monsieur de Montron, neveu de M. des Deguières, avec bien cent ou six vingt bons chevaux et de quatre à cinq cents arquebusiers ... Je suis arrivé en ce lieu d'Empus avec bonne troupe d'arquebusiers, attendant l'arrivée du reste. Je recevrai vos commandements pour les effectuer comme je me recommande très humblement à votre bonne grâce, priant Dieu lui plaise, Monseigneur, vous joint très heureuse et très longue vie. Ecrit à Empus, le Xime de janvier 1579. Votre très humble et très obéissant fils, JOSEPH DE PONTEVÉS. » (Les Pontevès-Bargène et Ligue en Provence - Edmond Poupé, 1904).
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 -

Ci-dessous, au loin, Bargème devant les montagnes de Brouis et de Lachens. " De là nous allons visiter les ruines encore fort imposantes du château. Habité par son propriétaire, César de Pontevès jusqu'à la révolution, celui-ci ayant émigré trouva à son retour, en 1801, sa résidence dévastée, probablement par l'incendie. Il n'en subsiste plus maintenant que des murailles crevassées, flanquées de tours de 25 mètres de hauteur, et des souterrains aux voûtes en partie effondrées." (Annales de la Société d'histoire naturelle de Toulon, Emile Jahandiez, 1912).
bargeme
Bargème, perché à 1097 mètres, est le plus haut village du Var.
bargeme chateau
C'est aussi un des plus beaux villages de France.
porte chateau bargeme
bargeme porte fortifiee
La porte du Levant.


" ... Bargème qui fut, jusqu'à la révolution, ce qu'on appelait, sous l'ancien régime, ville de guerre, possède encore une partie de ses remparts, sur lesquels se cramponne une abondante végétation rudérale. "

On pénètre dans le vieux village par une porte voûtée, puis suivant des rues étroites, — enjambées par des arcades en ogive et bordées de vétustes maisons, la plupart inhabitées ... "

(Annales de la Société d'histoire naturelle de Toulon, Emile Jahandiez, 1912).

chateau bargeme

Barème V. Barrème BARGEME, au diocèse de Fréjus & dans la viguerie de Draguignan, en latin Bargema, en langue vulgaire Bargémo, reconnaît pour titulaire de la paroisse St Nicolas le Prieur et Chanoine de Fréjus qui entretient dans le lieu un seul vicaire amovible. (Géographie de la Provence du comté-Venaissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice etc ... M. Achard - Tome 1 - 1787 avec approbation et privilège du Roi).
eglise bargeme
Ne manquez pas de visiter l'église Saint Nicolas. " On nous avait parlé avec enthousiasme, dans toute la région, de cette église et surtout d'un triptyque ancien qui aurait été l'objet d'offres importantes de la part d'antiquaires américains ? L'église, que certains auteurs donnent comme datant du XIe siècle, est certainement beaucoup plus récente et présente peu d'intérêt ; seule une petite crypte, taillée dans le rocher, pourrait être de cette époque reculée. Quant au triptyque il est en parfait état de conservation. Le panneau du centre représente le martyre de Saint-Sébastien ; ceux des côtés, Saint-Antoine et Saint-Roch munis, chacun, de leur légendaire compagnon. Le cadre, formé de colonnes dorées, entourées d'une vigne chargée de grappes de raisin, est d'au moins deux siècles postérieur aux sculptures des panneaux, ceux-ci devant être l'œuvre d'un artiste de la fin du XVe siècle. " (Annales de la Société d'histoire naturelle de Toulon, Emile Jahandiez, 1912).
bargeme eglise
Le climat y est vif et salubre : la population n'est pas abondante, le caractère des habitants n'est pas, à beaucoup près, semblable à celui des autres Provençaux. Leur indolence, jointe à la stérilité du sol, les rend pauvres, & la misère conduit souvent à bien des maux. On ne connaît à Bargème aucune espèce de commerce. (Géographie de la Provence du comté-Venaissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice etc ... M. Achard - Tome 1 - 1787 avec approbation et privilège du Roi).

bargeme chateau
Cité en 1225, il appartient depuis 2008 à la commune de Bargème.
chateau bargeme

chateau de bargeme

bargeme lur chateau

bargeme plus beau village de France
" A Bargème (Var), en creusant un fossé, près d'une maison, des ouvriers ont mis à jour un tombeau ancien, aux pierres ouvragées, dans lequel se trouvaient plusieurs squelettes humains. Ce tombeau semble remonter à plusieurs siècles. " (Annales de Provence, 1914).
bargeme rue
Bargème autrefois sous la mer ! " La vallée de Bargeme & de la Roque est traversée en long par une éminence de trois ou quatre pieds de haut. C'est une pierre coquillière qui contient une quantité de testacées univalves & bivalves ; j'en ai détaché des coquilles d'huîtres, des oursins pétrifiés qui sont répandus également dans la plaine. " (Histoire naturelle de la Provence - Michel Darluc, 1782-1784).

moulin bargeme
Un moulin !? Oui, celui de Bargème, il est situé au bord de l'Artuby et nous pouvons donc raisonnablement penser qu'il fonctionnait grâce à la force de l'eau. Un peu plus de 3 kilomètres sépare le moulin du plus haut village du Var, le chemin les reliant s'appelle donc naturellement " La montée du moulin ".
bargeme plus beau village de france bargeme four
Les sacs de farine finissaient leur trajet sous ce porche, porte sur la gauche ... A Bargème, l'aménagement du four communal date en partie du XVIIème siècle, il est demeuré intact et en état de pouvoir fonctionner depuis.

bargeme plus haut village du var porte bargeme
A gauche, la montagne de Brouis et au fond celle de Lachens, plus haut sommet du Var avec 1715 mètres.

oratoire bargeme
Oratoire Saint Jospeh. C'est le patron des charpentiers, menuisiers et de tous les métiers du bois en général. Il est aussi le protecteur des artisans et des ouvriers. Il est fêté deux fois par an : le 19 mars et le 1er mai. A Bargème la Saint Joseph est célébrée le 19 mai.

Arrêt contre le curé de Bargème : " Les Curés, les Décimateurs, & autres Bénéficiers sont soumis à la Bannalité qui dérive de l'acte d'inféodation ou de l'acte d'habitation & l'on présume qu'elle n'a pas eu un autre principe lorsque le titre constitutif ne parait pas, & que le dénombrement ou reconnaissances générales ne font pas mention de ce même titre. " Jurisprudence observée en Provence sur les matières féodales et les droits seigneuriaux, Louis Ventre, 1756).

porte chateau bargeme
La porte de Garde.

Des de Pontevès assassinés à Bargème ! En 1578, les habitants de Callas plient sous le joug du vieux comte tyrannique Jean-Baptiste de Pontevès qui les spolie sans aucun scrupule. Entre procès, usurpations, pillages et autres saccages de Callas, la rancune des villageois associés à ceux de Bargème ne pouvait être contenue bien longtemps. Les de Pontevès allaient chèrement payer leurs exactions.

Extrait des " Notes généalogiques sur Jean-Baptiste de Pontevès et ses enfants " - Annales de la Société d'études provençales, 1904 :
  • Jean-Baptiste de Pontevès, seigneur de Bargème, Brouès, Callas, Comps, Pennafort, etc., fit hommage pour ses seigneuries le 5 mai 1548, devint lieutenant général pour le Roi en Provence, suivit François Ier dans toutes ses expéditions. Assassiné à Callas le 24 mai 1579. Il avait eut deux épouses : Honorée de Foix, morte sans enfants ; puis, Françoise d'Agoult qu'il épousa le 25 janvier 1525, ils eurent ensemble :
  • Pierre de Pontevès, assassiné comme son père à Callas en 1579 ;
  • Joseph et Jean-Baptiste de Pontevès, assassinés à Bargème, "par des gens masqués", en septembre en 1579.
  • Fouques de Pontevès, sieur de Pennafort, assassiné à Bargème en 1581 ;
  • Balthazar de Pontevès, sieur de Pennafort, assassiné à Bargème en 1581 ;
  • suivent Isabeau de Pontevès, Catherine, Honorate, Marguerite, Baptistine, Françoise et Jeanne.
  • Joseph de Pontevès (assassiné en 1579) avait eut 5 enfants de son épouse Louise de Villeneuve-Trans, dont Antoine de Pontevès, assassiné pendant une messe dans l'église de Bargème en 1595.
Le château de Pontevès c'est : ICI.
chapelle bargeme sept douleurs d'espaime
L'expiation. Ci-dessus, la Chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs, aussi appelée Notre-Dame d'Espaïme (mot provençal signifiant Frayeur, alarme, épouvante ...).

En 1607, le parlement régional condamne par contumace 3 auteurs des faits au supplice de la roue, quelques bannissements et la perte de droits pour la commune de Callas. Enfin, les habitants devront construire à Bargème une chapelle, expiation des cinq crimes qui s'y sont déroulés.

A la même époque, Catholiques et Protestants s'opposent depuis le début du XVIème siècle, le château de Bargème vit ses dernières années d'occupation, il sera bientôt abandonné.
vautour bargeme
" Des loups viennent de faire leur apparition sur les pentes du mont Lachens, près de Bargème, dans le nord du département du Var. On n'avait pas vu de loups dans cette région depuis trente ans." Journal La Croix, édition du 28 décembre 1911. Pour les vautours c'est ICI.
bargeme plus haut village du var
Journal La Croix le 28 décembre 1928. " Dans les Départements. Un incendie s'était déclaré, il y a deux jours, dans la montagne, des Fourches, à Bargème, dévastant des forêts appartenant à de nombreux propriétaires. Les populations des communes environnantes combattaient le fléau avec acharnement, mais jusqu'ici n'avaient pu réussir à en arrêter la marche. Une pluie violente est heureusement tombée, la nuit dernière. Elle a éteint l'incendie. "
chateau bargeme
" M. le Maréchal a fait avancer M. d'Arnaud jusqu'à Scillan, tout le reste de l'Infanterie a suivi en échelons à Bargème, & au col de Clavien les ennemis n'ont point paru que par quelques détachements d'Hussards, les Espagnols se sont avancés à la même hauteur à Broves. M. de Mauvrier est venu camper à Bargeme, ils n'ont vu que quelques Croates & Hussards, tout étant resté sur le Pont de la Ciagne à Tournon ; il nous vient des déserteurs en grand nombre & par bandes tous qu'il ont été surpris ... (Mercure de France : dédié au Roy, N. Pissot, 1747).
bargeme
" Il y avait autrefois dans ce canton des vignes que les montagnes mettaient à l'abri des frimas, & dont les raisins produisaient d'assez bons vins ; mais la population ayant diminué dans ces cantons, cette culture a été abandonnée. " (Histoire naturelle de la Provence - Michel Darluc, 1782-1784).

Deux Bargémois guillotinés à Draguignan le 1er février 1851. " On a écrit de Draguignan, le 2 février : Hier a eu lieu à Draguignan la double exécution des frères Lions, de Bargème, condamnés à mort pour crime de parricide, et dont la Cour de cassation avait rejeté le pourvoi. Depuis près d'un mois, l'attente cette exécution amenait à Draguignan, tous les jours de marché, une foule considérable, avide de ce spectacle hideux. L'instrument du supplice avait été amené d'Aix, celui de la ville n'étant pas en état de servir. Cette substitution, jointe au mauvais temps qu'il fit dans la nuit du vendredi au samedi, retarda les apprêts jusque vers onze heures du matin les condamnés étaient prévenus, et les troupes commandées depuis sept heures. " ...
bargeme croix
" La foule des curieux attendit intrépidement, sous des parapluies et les pieds dans la boue, quelques uns depuis cinq heures du matin. Toutes les fenêtres qui donnent sur le lieu de l'exécution, c'est-à-dire la montagne de l'Horloge, le point culminant de la ville, étaient garnies de têtes d'hommes et de femmes en égales quantités. Les hauteurs voisines de la route de Grasse étaient aussi garnies de spectateurs. Enfin les patients arrivèrent sur une charrette, voilés de noir et poussant des cris lamentables. Jusqu'au dernier moment, ils avaient refusé de croire a leur exécution. L'aîné, le plus coupable, se débattait convulsivement, et l'on fut obligé d'employer la force pour le lier la fatale pièce. Les faits de cette scène, que nous ne voulons pas rapporter, sont horribles. Un des deux ecclésiastiques qui accompagnaient les condamnés s'évanouit à ce spectacle, ainsi qu'un gendarme. "
histoire bargeme
" Les frères Lions avaient assassiné leur père pour jouir plus tôt des modiques propriétés que ce dernier refusait obstinément de vendre, parce qu'il savait que ses fils lui en arracheraient le prix. La mère, complice de ce crime, n'a été condamnée qu'aux travaux forcés à perpétuité, parce qu'elle n'y avait pas pris part directement. " (Journal des débats politiques et littéraires le 09 février 1851).

Il y a encore à Bargème deux chapelles simples qui sont attachées, celle de St Pierre à l'Archidiaconé de Fréjus, & l'autre, sous le titre de St Laurent, au prieuré de Brénon, ce dernier appartenait autrefois à l'abbaye de Lérins. (Géographie de la Provence du comté-Venaissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice etc ... M. Achard - Tome 1 - 1787 avec approbation et privilège du Roi).
chapelle saint laurent bargeme
La Chapelle Saint Laurent.
chapelle st laurent bargeme
Beau chemin n'est jamais long, surtout celui là. Adésias.

bargeme blason

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 -
Haut de page - Retour page d'accueil

Un renseignement, un commentaire ...
Saisir un prénom ou un pseudo :
Votre Email (facultatif) :

Commentaires :


Retour page d'accueil

RANDOJP