Chemin privé !
Le barrage de Malpasset
Fréjus
Page: 1 - 2 - Ponts
2 décembre 1959, 21h13, le barrage de Malpasset au nord de Fréjus s'éffondre, 423 personnes dont 135 enfants vont bientôt perdre la vie ...

An 49 avant JC, les Romains fonde " Forum Julii ", cité romaine, rebaptisée depuis " Fréjus ". Dès cette époque, la ville a besoin d'eau et les mêmes Romains, forts de leur génie bâtisseur, construisent un aqueduc alimentant la ville après captage des eaux de la Foux à Montauroux et de la Siagnole à Mons.

L'ouvrage mesure 42 km de long et décline sur 481 m ; sa plus grande partie chemine sous terre, seul le franchissement de vallons nécessite la construction de ponts pour soutenir la conduite. Certains sont encore visibles en amont de Fréjus, c'est la cas des "Arches Sénéquier".

arches senequier
Sur la route de Malpasset, les Arches Sénéquier sont deux ponts aqueducs séparés par quelques mètres, chacun composés de six arches dont quatre sont dotées de contreforts et une renforcée par un étai. L'ouvrage le plus ancien (en arrière plan) a été doublé par un second (au premier plan) qui a fonctionné simultanément.
frejus aqueduc romain
A peine plus loin, le pont de l'Esquine, autre ruine du même aqueduc. Sa conduite (ci-dessous) est malheureusement bouchée.
pont de l'esquine
2000 ans plus tard, le Var a toujours besoin d'eau. La vallée du Reyran qui doit son nom au torrent irrégulier et impétueux qui la parcourt, a été choisie pour retenir 50 millions de m3 d'eau devant servir à l'alimentation des cultures et des habitants de la plaine de Fréjus.
Avril 1952, la construction d'un barrage situé à une dizaine de km au nord de Fréjus commence au lieu-dit Malpasset. Les travaux sont achevés deux ans plus tard. L'ouvrage de type voute (en arc) mesure un peu plus de 60 m de haut et 225 de long
La mise en eau débute en avril 1954 ; le lac doit s'étendre sur 4 km mais des mois de sècheresse et une gestion hasardeuse vont compliquer cette tâche.
Fin novembre 1959, il a exceptionnellement plu sur l'arrière pays varois, les rivières sont gonflées. Le Reyran a fini par remplir pour la première fois et en trois jours la retenue de Malpasset ; la structure est subitement mise à l'épreuve.
reyran
La photo ne laisse rien supposer du drame qui s'est joué ici.
barrage de malpasset
Et pourtant ! 21h13 " ... c'est à ce moment là qu'il a manqué la lumière ... "
Nous sommes à 1 kilomètre 200 du barrage, deux énormes blocs de plusieurs tonnes arrachés à l'ancien barrage ont terminé leur course à l'ouvert du canyon ravagé par une énorme vague.
barrage de malpasset
Comme ce pont, rien ne pouvait résister à la puissance dévastatrice de la vague.
barrage de malpasset
Nous remontons le cours du Reyran descendu de Bagnols en Forêt pour rejoindre l'Argens et la mer à Fréjus.
barrage de malpasset
"Je pensais que c'était la fin du monde ..."
On aperçoit rapidement le barrage quelques centaines de mètres après le pont de l'autoroute. Le 2 décembre 1959, l'eau atteignait la côte 102,2 m., approximativement matérialisée sur la photo par le trait bleu. La vague libérée mesurait 50 m. au point de rupture.
barrage de malpasset
Les blocs de béton de l'ancien barrage se multiplient en se rapprochant du barrage.
Le ferraillage, emporté et tordu comme un fétu de paille.
L'exercice de compréhension est compliqué par l'énormité des masses déplacées.
barrage de malpasset
Nous nous rapprochons. En vignette, le barrage à son achèvement.
barrage de malpasset
" C'était fini ..."
Contraste effrayant, un simple trait matérialisant la hauteur d'eau au moment de la rupture laisse imaginer l'enfer qui s'est déchaîné le 2 décembre 1959.
barrage de malpasset
" J'ai senti des vibrations, des secouses de tremblement de terre ..."
L'asymétrie des ruines encore adossées à la colline va expliquer en partie la rupture du barrage. Outre un déplacement de la base, l'ouvrage repose rive gauche sur une faille rocheuse non détectée. L'assise ne résistera pas. Le barrage s'effondre libérant une énergie démultipliée par l'instantanéité et le type de structure dit en voute "mince" (1,5 m de large en haut de l'ouvrage).
barrage de malpasset
" Je me suis demandée ce qui se passait ... quand j'ai vu de l'eau rentrer dans la maison ... "
Reconstitution et estimation du niveau de l'eau. La pleine charge fut atteinte en trois jours en décembre 1959 alors que la mise en eau avait débuté cinq ans auparavant. Or on sait l'importance capitale de cette première épreuve sur la structure qui, dans le cas de Malpasset, ne fut vraisemblablement pas maîtrisée.
" Cette nuit là a été très longue ... très très longue ..."
Rien n'a vraiment changé, sinon la reprise de végétation.
barrage de malpasset
" ... L'eau est venue de par là, ça nous a emporté ..."
La zone de rupture rive gauche. Le barrage s'appuie directement sur la roche qui repose sur une couche instable et irrégulière recouvrant une faille en V non détectée au moment des études préalables. Le barrage rempli, l'eau va s'infiltrer dans la zone instable, mécanique des roches et dynamique des perméabilités, les pressions exercées font céder l'assise, le barrage en pleine charge va littéralement exploser  ...
barrage de malpasset
" Des cris, des cris ... c'est effrayant ! ... cette nuit d'épouvante ... pauvre Fréjus ! "
Observez les fissures à la base du barrage, plus de 6 mètres d'épaisseur de béton fracturés.
barrage de malpasset
barrage de malpasset
" Ce qui est le plus terrible c'est les enfants ..."
Estimation du niveau d'eau du lac rempli qui s'étendait sur 4 km. Par comparasion, Malpasset retenait 50 millions de m³, c'est plus de 8 fois le lac de Carcès, 25 fois le lac du Trapan, 50 fois le lac du Revest les Eaux et 100 fois le lac des Escarcets. St Cassien retient lui 60 millions de m³ et Ste Croix 767 millions !
barrage de malpasset
" ... Mais où ils sont ? ... Il n'y avait plus personne ... Il n'y avait plus rien ... Le monde avait changé en fait ". La vanne, hier et aujourd'hui ...
barrage de malpasset

L'étude des blocs de fondation révèle leur scellement à la roche restée agglomérée. La qualité du béton ne sera pas mise en cause.
________________________________

L'étude permmettra également de replacer chaque bloc dans la structure.



________________________________
barrage de malpasset
" La maison n'existait plus ... il ne restait plus rien ... "
Le Reyran, juste de l'autre côté du barrage (amont).
barrage de malpasset
"... Presque toutes les familles pleurent quelqu'un ".
L'aval du barrage, 400 mètres séparent l'ouvrage du premier et plus gros bloc de béton déposé par la vague qui mettra 20 mn pour atteindre Fréjus.
barrage de malpasset
" Dans les deux fermes il y avait 17 personnes ... il en reste deux ... ".
Nous quittons Malpasset. 

" Après la vie s'est organisée ..."
Aujourd'hui, la nature a repris ses droits ... La grenouille n'a pas encore la taille du boeuf, mais elle n'a rien a craindre de la couleuvre vipérine venue respirer à la surface un peu plus loin.
gesse
Les gesses sont en fleurs.
bondree apivore
Une bondrée apivore.
cistude
La nature a repris ses droits, et de quelle manière. Nous apercevons une précieuse cistude d'Europe escaladant un rocher à la recherche d'un bain de soleil. Soleil, c'est bien le mot ! A peine le temps de prendre la photo, salto arrière et plouf ! La pente était trop raide pour la malheureuse. Rassurez vous aucun mal ...
lavande papillon
La forme de sa fleur lui a donné son nom : la Lavande papillon.

Les orpins sont en tiges.
" C'était possible que ce soit un cauchemar, mais, non ..."
Le Reyran aujourd'hui apaisé. Je repense aux 135 enfants voulant espérer qu'ils étaient tous endormis au moment du drame, à cette famille qui escalade désespérément la colline en pleine nuit, elle fuit l'enfer qu'elle a préssenti pendant que leur fille récite quelque prière tout juste apprise au catéchisme ... A ces enfants que leurs parents croyaient morts et miraculeusement réfugiés sur une armoire grâce à leur soeur, aux malheureux passagers du train emporté ... Aux victimes, à toutes ces victimes ...
" Des gens sont morts, j'y pense tous les jours ".
Je me rapelle les paroles de Marcel Pagnol : " Telle est la vie des hommes, quelques joies très vite effacées par d'inoubliables chagrins ".

" Aux victimes du Malpasset "


   
Pages : 1 - d'autres barrages - ponts et pontons

Retour haut de page

Un renseignement, un commentaire ...
Saisir votre nom ou pseudo :
Votre Email (facultatif) :

Commentaires :


                  
Retour page d'accueil