Chemin privé !
Moulins à eau
Le moulin de Blanche à La Garde Freinet
En 1789, on ne plaisante plus avec les survivances du droit de banalités ! Les cahiers des doléances des communautés de la sénéchaussée de Draguignan signalent qu'à La Garde Freinet la population se plaint des foulures sur grains. " Anciennement plusieurs seigneurs s'étaient réservé, dans-les nouveaux baux, que les emphytéotès seraient soumis à faire fouler leurs grains par leurs haras. Actuellement presque tous les seigneurs n'en tiennent plus, et les habitants sont par là nécessités de faire fouler leurs grains par leurs bestiaux ou par ceux qu'ils louent ; cependant les seigneurs ou leurs fermiers exigent le droit de foulure, les uns à plein, les autres à moitié, ce qui il est juste ni raisonnable. "

Là encore une très jolie balade, profitez-en pour passer par la Croix des Maures, le fort Freinet et le rucher de Blay sans oublier de visiter ce joli village, à ne pas manquer !

Entre février 2001 et février 2004, au rythme d'environ une journée de travail par mois, des adolescents de l'IME de Sylvabelle de La Croix Valmer, aidés de bénévoles, ont débroussaillé, pris la pioche, gâché du ciment, charrié des pierres, ... pour stabiliser les ruines d'un ancien moulin à eau tombé dans l'oubli. Ce fut à la fois un chantier de sauvegarde du patrimoine local et un projet à caractère éducatif et social, qui a permis à des jeunes en formation de mettre en application leur apprentissage et de finaliser un projet de valorisation. Qu'ils en soient remerciés.
moulin blanche la garde freinet
Contre la roche il est marqué par le passage de l'eau
Posé au bord du du ruisseau dans ce vallon
Les pieds sous l'ombrage, il écoute sans aucun bruit

Le murmure de l'onde claire qui joue contre les pierres
Et le chant des oiseaux, qui berce son nid

L’existence du moulin est attestée par une délibération communale du 16 mai 1819 qui autorise un certain Louis Courchet à utiliser un terrain communal pour y construire un moulin à eau. En contrepartie, la commune lui demande seulement de refaire, sur 2 m de large, le chemin vicinal qui part du village jusqu’au terrain qui lui est concédé. Ce moulin servant à la production de farine dit « de Blanche », fait allusion à l’ancien quartier des « Herbes blanches », situé dans ce secteur.
moulin blanche garde freinet
Les éléments du moulin :
  1. Un canal d’amenée d’eau de la rivière des "Neuf Riaux", creusé dans le schiste à flanc de colline, dont une partie a disparu sous le tracé d’une piste récente, de fait, l’endroit où l’eau était déviée n'a pas été localisé. La longueur restante est d'environ 50 mètres. Mais on peut supposer que le barrage du moulin était situé en aval de la jonction des rivières de Vanadal et du Debaoussadou.
  2. Un bassin en partie taillé dans la roche. La partie supérieure maçonnée devait probablement être couverte d’enduit, comme il en reste des traces à certains endroits. Ce bassin, très fruste, est de petite dimension, 200m3 environ. Le moulin devait fonctionner à l’éclusée.
  3. Le moulin lui-même, dont il ne reste que les murs et une meule repositionnée, composé de deux niveaux : le moulin au rez-de-chaussée, avec les ouvertures sur le sol (l’une pour l’axe des meules, l’autre pour le réglage de la hauteur des meules) ; au 1er étage, l’habitation (reste de l’évacuation en terre cuite d’un évier, le renfoncement d’une cheminée). À l’angle supérieur du mur sud du moulin, un seuil marquait l’entrée du 1er étage ou un accès à un grenier.
  4. Une pièce voûtée, en sous-sol, qui abritait le mécanisme d’entraînement. Celui-ci était composé d’une roue horizontale (à rodet) dont il ne reste aucune trace (probablement en bois).
  5. Un canal d’évacuation de l’eau, taillé dans la roche, qui rejoint la rivière.
moulin blanche garde freine var
Laissez votre souris quelques instants sur l'image et ...
moulin blanche la garde freinet ble farine eau
Le moulin avec une meule réinstallée au moment de la restauration. Vous pouvez voir deux ouvertures :
- la première au centre de la meule avait deux fonctions : recevoir le blé de la trémie pour l'entraîner entre les deux meules et ainsi le moudre ; relier la meule à la roue à cuillères située au sous-sol et ainsi permettre son mouvement de rotation ;
- l’autre, carrée, au niveau du sol, servait au mécanisme permettant le réglage de l'écart entre les deux meules définissant la qualité de la farine.
moulin blanche la garde freinet salle mecanisme
La pièce voûtée située au sous-sol abritait le mécanisme d’entraînement. 
moulin blanche la garde freinet fonctionnement
Là encore, laissez votre souris quelques instants sur l'image et ... Le mécanisme d'entraînement des meules était composé d’une roue horizontale (à rodet) dont il ne reste aucune trace (probablement en bois).
moulin de blanche a la garde freinet Nous sommes toujours au sous-sol dans la salle voutée, ce trou rond - lumineux - est celui du centre de la meule que vous avez pu voir deux images plus haut.

Une deuxième ouverture, plus grande, correspond au passage entre le sous-sol et l'étage des meules pour régler l'écart entre les meules.

moulin blanche la garde freinet canal alimentation eau
Le canal d’amenée des eaux des "Neuf Riaux", sa longueur restante est d'environ 50 mètres.

" Au pied de l'ancien fort, il sort un ruisseau nommé "Leis Noous Riaus", il traverse un vallon sinueux & il vient se jeter dans la rivière de Haïe qui vient de Gonfaront. On lui a donné ce nom de nuef Riaux, parce qu'il fallait le traverser neuf fois en allant à GOnfaron avant que le grand chemin fut fait "
(C-F Achard - Description historique, géographique et topographique des villes, bourgs, villages et hameaux de la Provence ancienne et moderne - 1787).

États généraux de 1789 : cahiers des doléances des communautés de la sénéchaussée de Draguignan - La Garde Freinet - Sur les anciens moulins banaux qui ne subsistent plus. " La plupart des seigneurs possédaient anciennement des moulins à farine banaux, et, quoiqu'ils ne subsistent plus et que les habitants soient obligés d'aller moudre leurs grains ailleurs, cependant ces seigneurs en exigent le droit de mouture les uns à plein, les autres à moitié, ce qui est de leur part une des prétentions les plus iniques. Les habitants devraient donc être déchargés de ce droit jusqu'à ce que les seigneurs eussent rétabli leurs moulins, ce qui d'ailleurs serait conforme au droit général de cette Province qui, après un bref délai dans les différents ; temps où les moulins banaux ne peuvent pas travailler, permet aux habitants d'aller moudre leurs grains ailleurs, sans qu'il [soit] dû au seigneur, à qui sont ces moulins banaux, ou à son fermier ; aucun droit de mouture. "
moulin blanche la garde freinet reserve eau
Le bassin en partie taillé dans la roche. La partie supérieure maçonnée devait probablement être couverte d’enduit, comme il en reste des traces à certains endroits.
Contre la roche il est marqué par le passage de l'eau
Posé au bord du du ruisseau dans ce vallon
Les pieds sous l'ombrage, il écoute sans aucun bruit
Le murmure de l'onde claire qui joue contre les pierres
Et le chant des oiseaux, qui berce son nid
moulin blanche la garde freinet eau  moulin eau garde freine
Le bassin, de petite dimension, a une capacité d'environ 200m³. Le moulin devait fonctionner à l’éclusée. Si vous fermez les yeux et portez attention
Vous entendrez la chute qui pousse la roue
Et la pierre qui roule écrasant les grains qui se vident à ses pieds
Quelques éclats de voix perceront la vieille porte du moulin
Ce sont les gens de maison qui vivent au rythme des saisons
moulin blanche la garde freinet meule marseille
Les meules, en pierre de Marseille (en poudingue de calcaire et galets), confirment le fonctionnement du moulin au XIXe siècle. Le ruisseau des Neuf Riaux en haut de l'image.

Aujourd'hui la meule est dans l'herbe haute
La chute ne coule plus et le moulin a perdu son chapeau de tuiles rouges
Mais ! Il marque le pas, et reste témoin d'une époque où son seul nom
Faisait  rêver les parents et courir les enfants

moulin blanche la garde freinet restauration
En savoir plus avec le site du Conservatoire du patrimoine du Freinet.

Pour que renaisse la magie du moulin
L'eau va revenir sous sa voûte
et à chaque saison, va revivre le vallon
C'est le destin des moulins

Le Moulin de Blanche - Adrien

Ampus, un chemin de l'eau : le canal de Fontigon, un moulin, deux lavoirs, un "tournaou", ...
" On y compte quatre feux et demi de cadastre, deux cents famille, et à peu-près mille personnes. ... Il y a apparence que ce village a été autrefois plus peuplé qu'aujourd'hui (ndlr : en 1787), puisque outre le curé il y a encore trois vicaires, quoiqu'il n'y en a guère que onze cents personnes en tout. ... La principale production du territoire est le blé. ... La dixme du territoire est partagée entre le curé & l'abbaye de Saint-Victor. " (Géographie de la Provence ... M. Achard - 1787).

Le canal de Fontigon acheminait l'eau vers le très joli village d'Ampus, " il l'a fait vivre pendant plus de cinq siècles en alimentant ses lavoirs, ses moulins à farine et à huile, son tournaou et en fournissant l'énergie nécessaire à la production d'électricité. Propriété seigneuriale de 1497 à 1905, il irriguait les prés et les jardins. "
ampus moulin montee aqueduc canal fontigon
La montée de l'aqueduc. Profitant d'un fort dénivelé, l'aqueduc fut construit entre le grand lavoir et la tour du moulin afin de provoquer une importante chute d'eau essentielle au bon fonctionnement du moulin à farine.

La conduite métallique (enterrée, à gauche) aménagée dans la montée de l'aqueduc permettait de mettre sous pression l'eau destinée à actionner une turbine, attelée à une dynamo. De 1906 jusqu'en 1947 et 1948, dates du raccordement au réseau EDF, cette dynamo a produit l'électricité nécessaire à l'éclairage des rues, des foyers et quelques commerces du village.
moulin farine ampus   ampus village provencal porte medievale
" AMPUS. Son terroir est vaste, mais pierreux et inculte en plusieurs endroits. Le village est situé au milieu de ce terroir, sur une éminence de difficile d'accès, entouré néanmoins de quelques prairies, qui s'arrosent par une pente douce.

Deux seigneurs partagent également la juridiction d'Ampus, M. de Lauris Castellane et M. de Perrache, qui y fait sa résidence. Il y a dans cette paroisse trois bénéfices sacerdotaux de patronage laïque, et dont la révolution des temps a fort diminué les revenus. Saint Michel est le titulaire de l'église d'Ampus. Cette église est située sur le haut du bourg, au-dessous d'un ancien château que le duc d'Epernon fit détruire pendant les guerres des protestants. Elle est fort ancienne, de pierres de taille, mais peu considérable pour huit cents communiants régis par un vicaire et trois secondaires. " (Description historique du diocèse de Fréjus, auteurs Girardin (1678-1753) et d'Antelmy (1647-1697) - édition 1872).
tournaou ampus  ampus lavoir
A gauche, le Tournaou, meule entraînée par la roue à aubes située juste de l'autre côté du mur ; elle servait à émoudre et affûter les outils. Cette meule était publique : le maréchal-ferrant et tous les villageois pouvaient s'en servir pour aiguiser leurs couteaux, haches, faucilles, etc.
lavoir ampus  ampus citerne
A gauche, le (grand) lavoir est le plus important du village, acheté par la commune à la famille seigneuriale, il fut rendu publique en 1905. Deux cheminée servaient à faire bouillir l'eau de la lessive. Propice aux rencontres et discussions, le lavoir est un élément déterminant de la cohésion sociale du village. A droite, la citerne permettait d'assurer la continuité de l'alimentation en cas de besoin.
ampus village provencal
" Dans les anciens titres, la paroisse d'Ampus est nommée Castrum de Empus. L'on trouve dans la plupart des livre sur la Provence, le nom de ce village écrit Empus en français. Cependant l'usage a prévalu d'écrire Ampus, et nous avons cru devoir suivre cette nouvelle orthographe. Il serait difficile de découvrir l'étymologie de ce village, à moins qu'on ne le fit du latin emptus (ndlr : action d'acheter ou objet acheté) ; mais il faudrait avoir des titres qu'on prouvassent un achat dans les premiers temps : ce qui nous manque. " (Géographie de la Provence ... M. Achard - 1787).

Ampus, un joli village provençal, ne manquez pas non plus le chemin de croix réalisé par Geoff Hindry : 14 stations émaillées et incrustées dans le rocher ; il est installé à l’emplacement de l’ancien château seigneurial. Passez aussi par Notre-Dame de Spéluque et sa borne milliaire christianisée, le dolmen de Marencq, la glacière de Raton, l'église et les chapelles St Michel, St Roch ...
   
Le Foulon à grains du parc Saint Pons à Gémenos.
" Ce vallon de Saint-Pons, jusqu'à Géménos, « offre l'un des plus beaux paysages qu'on puisse voir de Marseille à Toulon » digne d'être célèbre, il l'était en effet, quand on lisait beaucoup le poète Delille, qui l'avait vanté dans l'Homme des Champs. A Géménos, le ravin s'ouvre brusquement sur une large plaine, antique lac aujourd'hui remplacé par la vallée de l'Huveaune, et le Fauge s'y perd dans la Maïré, canal de dessèchement gagnant la riveg. de l'Huveaune. Cours 5100 mètres, bassin 1780 hectares, eaux ordinaires 150 litres, étiage 70, crues 15 m/cubes. 2 moulins à blé, 1 moulin à plâtre, 3 moulins à ciment, 1 scierie, 1 papeterie, 1 fabrique de crin végétal, 1 peignage de laine, 1 verrerie. Irrigation d'une centaine d'hectares. (Dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies). Paul Joanne - (1890). "
moulin a eau ble foulon gemenos
Le Foulon à grains du parc Saint Pons à Gémenos était un moulin à eau dont les meules était entraînées par la force hydraulique générée par le Fauge, torrent impétueux. Le bien nommé "chemin du blé" reliait Cuges les Pins au moulin, c'est aujourd'hui un chemin appréciait des randonneurs.

En bas de la montée, le moulin de Bargème !
" Au fond d'un vaste cirque, couvert de prairies verdoyantes et entouré de montagnes escarpées, l'Artuby roule ses eaux écumantes débouchant avec fracas d'une gorge profonde et étroite, comme coupée au couteau dans l'un des derniers contreforts de la montagne de Clare, ... Même après la féerie des Grandes Gorges du Verdon le cirque du Moulin de Bargème mérite une visite, il peut supporter la comparaison avec les chaos les plus fantastiques de Rougon ou d'Aiguines. " (Société d'histoire naturelle de Toulon - 1910).
moulin bargeme
Un moulin !? Oui, celui de Bargème situé au bord de l'Artuby. Un peu plus de 3 kilomètres sépare le moulin du plus haut village du Var, le chemin les reliant s'appelle donc naturellement " La montée du moulin " .

Et pour une autre très jolie balade autour d'un moulin à eau : le moulin de Palisson à Ollioules.

Page 7 - Retour haut de page