randojp
Chemin privé !
Roquefort la Bédoule, chapelle St André et Notre Dame des Pieds-Noirs,
Saint Cyr Sur Mer, l'ancienne chapelle de la Pointe Grenier,
Gémenos, Chapelle Saint Martin et l'ancienne abbaye cistercienne du parc Saint Pons,
Cuges les Pins, Notre-Dame Saint Antoine de Padoue,
La Cadière d'Azur, chapelle Saint-Côme et Saint-Damien,
Riboux.
" Saluez la chapelle sacrée. Alors soudain, tout s'éclaire, et se colore. Les ornements historiés aussitôt resplendissent. Une noble lumière produit tous ses effets. " (Les Poèmes - Goethe).
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 -

Chapelle St André (Roquefort la Bédoule)

chapelle saint andre roquefort la bedoule

La chapelle est mentionnée en 1143 sous l'appellation "Nôtre Dame de Julhans", également appelée Saint André de Julhans ou encore Notre Dame de Sécheresse, Saint-André est le nom retenu aujourd'hui dans l'usage courant de référence. Elle est au Moyen Âge entourée de quelques habitations, mais sera abandonnée au XVII. Sa restauration commencée par une association a été achevée par le Conseil Général qui en est propriétaire.
chapelle saint andre roquefort la bedoule



L'ancienne chapelle de la Pointe Grenier à Saint Cyr Sur Mer

ancienne chapelle de la pointe Grenier st cyr sur mer


     



Château de Julhans et Notre Dame des Pieds-Noirs à Roquefort la Bédoule

château de julhans notre dame des pieds noirs roquefort la bédoule



Chapelle Saint Martin du parc Saint Pons à Gémenos

chapelle saint martin à st Pons gemenos
La chapelle Saint Martin du parc Saint Pons à Gémenos est l'ancienne église paroissiale de Gémenos le Vieux.
chapelle parc saint pons gemenos chapelle parc saint pons gemenos
chapelle parc saint pons gemenos

Ancienne abbaye cistercienne du parc Saint Pons à Gémenos

abbaye parc saint pons gemenos
La construction de cette ancienne abbaye, fondée en 1205 par Dame Garcende, fut accordée par l'évêque Rainier sur des terres et sous la juridiction de l'Abbaye de Saint-Victor de Marseille. Reconnue dans toute la Provence, elle devint officiellement abbaye en 1223 et intègre alors l'Ordre de Cîteaux. Elle est alors la quatrième des Sœurs provençales de l'Ordre avec : Silvacane, Sénanque et le Thoronet, fille de cette dernière, dont l'abbé en assure la direction spirituelle.
abbaye de st pons
" De Gémenos, Sanclus Pontius. Abbaye de Cisterciennes, fondée par l'évêque et le chapitre de Marseille (1205). Elle fonda à son tour les monastères d'AImanarre et de Mont-Sion. On l'unit, en 1407, à la première de ces maisons. Elle posséda, dès sa fondation, l'église paroissiale qui était sous le vocable de Saint-Martin. Saint-Victor possédait en ces lieux le prieuré de Saint-Michel. " (Abbayes et prieurés de l'ancienne France - Tome II, Provinces ecclésiastiques d'Aix, Arles, Avignon et Embrun - JM Besse,C. Beaunier, 1909).
abbaye de saint pons
Saint Pons, et son abbaye doivent leur richesse au Fauge, torrent qui permit l'irrigation des terres avoisinantes, le fonctionnement d'un moulin et, plus tard, de quelques usines. En 1407, les Abbayes d'Hyères et de Saint-Pons fusionnent. Elle sera abandonnée par les moniales en 1426. Aujourd'hui restaurée, l'abbaye est la propriété du conseil général des Bouches du Rhône.
abbaye parc saint pons gemenos

abbaye parc saint pons gemenos parce saint pons
Dans l'église, sur l'écusson gravé : "Sanctus Pontius. Lors des festivités du VIII centenaire de la fondation de l'abbaye de St Pons le cardinal Bernard Panafieu archevêque de Marseille a béni ce médaillon fait par M. Lignier YENCESS et offert par la paroisse de gémenos le Père Francis Bagneris étant curé, le 15 mai 2005." )
abbaye parc saint pons gemenos
L'ancien cloître.
abbaye parc saint pons gemenos

abbaye parc saint pons gemenos

abbaye parc saint pons gemenos
Découvrez deux autres abbayes cisterciennes : ND de Sénanque - l'abbaye du Thoronet.


Cuges les Pins, Notre-Dame Saint Antoine de Padoue
C'est sur l'emplacement d'un ancien hermitage que fut construite en 1896 la chapelle dédié à Saint Antoine de Padoue. Antoine de Valdespoir " a fait le pèIerinage de Cuges ; il a eu le bonheur de s'agenouiller dans l'eglise de Saint-Antoine; il a eu même la faveur de tenir le reliquaire entre ses mains et de contempler de près la relique vénérée. Ce n'est pas le crdne entier, mais c'en est une portion notable, qui parait être l'os occipital. Mais comment cette petite ville de Cuges est-elle en possession d'un pareil trésor ? " (Vie de St Antoine de Padoue : divisée en récits pour une neuvaine ou pour la dévotion des treize mardis - Antoine de Valdespoir - 1896).
notre dame st antoine de padoue chapelle cuges les pins
" En 1349, le pape Clément VI accorda au monde chrétien le jubilé seculaire pour l'année suivante. C'était la première fois que le terme de ce jubile était réduit à cinquante ans. Le Pape, qui séjournait à Avignon, envoya à Rome un cardinal pour y ouvrir les fêtes jubilaires. Ce cardinal était Guy de Montfort. Pour se rendre en Italie, l'illustre cardinal traversa la Provence, et là, il fut arrêté par une soudaine maladie,
qui le mit aux portes du tombeau. II était alors sur le territoire de Cuges. Toute la population, les consuls en tête, se porta avec empressement aux secours du légat du Saint-Siège.

Cependant le mal ne fit. que s'aggraver, et bientôt tout espoir sembla perdu du côté de la terre. L'auguste malade se tourna alors du côté
du ciel et se recommanda en particulier à saint Antoine de Padoue. Il faut remarquer ici qu'en partant pour Rome, Guy de Montfort avait reçu aussi la mission d'aller à Padoue, présider la translation solennelle des reliques du thaumaturge.

La confiance du cardinal ne fut pas déçue : il revint à la santé, et considéra sa guérison comme une faveur de saint Antoine. Il alla, avant de quitter Cuges, le remercier publiquement dans la petite église de Sainte-Croix, qui existe encore. II remercia aussi les habitants de leurs
soins hospitaliers, et il promit de leur envoyer de Padoue, en témoignage de sa reconnaissance, une relique du Bienheureux. "
Cuges les Pins Cuges les Pins cuges les pins
" Le cardinal fut fidèIe à ses engagements. Après les fêtes de Rome, il se rendit à Padoue, où, pour la seconde fois, comme nous l'avons dit déjà, la châsse du saint fut ouverte. Le légat du Pape prit la tête de saint Antoine et il en plaça une partie dans un riche reliquairc d'argent qu'il offrit à la basilique. Puis, il obtint pour lui-même, une portion du crâne, et il en fit don à la petite ville de Provence, qui avait failli être son tombeau, et dont il voulut magnifiquement honorer l'hospitalité.

Pendant plus de cinq siècIes, la petite ville de Cuges a été la gardienne obscure et ignorée d'un vrai trésor, et l'heureux objet de ses bénédictions. Son histoire est remplie de faits providentiels, qui révèlent la main de son cher et bon protecteur. Aujourd'hui le culte de saint Antoine grandit, les foules pieuses courent à ses autels, les miracles se multiplient partout, les pauvres sont nourris et évangélisés, eh bien ! souhaitons que la grande relique de notre saint ne soit pas oubliée, souhaitons que des flots de pèlerins aillent la vénérer et la baiser pieusement. Tous ceux qui donneront au saint ce témoignage d'amour, seront récompensés et couverts de bénédictions. Nous pouvons l'affirmer en toute vérité. "


La Cadière d'Azur, chapelle Saint-Côme et Saint-Damien.
" Outre ces églises qui ont été démembrées de La Cadière, il existe encore ça et là, dans la circonscription territoriale de cette paroisse, plusieurs chapelles pour alimenter la piété des fidèles. La plus riche en souvenirs historiques est celle de Saint-Côme, bâtie sur l'abside de l'antique église priorale de Saint-Damien, église dont les ruines encore palpitantes d'intérêt rappellent ces vers d'un de nos poètes: A ces restes sacrés, à ces murs vieillissants Quel pouvoir inconnu malgré moi m'intéresse. C'est la religion ... SOUMET. " (Archives paroissiales, ou Statistique religieuse de la Cadière : faisant suite à l'Histoire du prieuré de Saint-Damien, abbé Magloire Giraud, 1858).
chapelle saint come saint damien la cadiere d azur
" Saint Côme et Saint Damien, son frère, étaient médecins et chrétiens. Leur foi était aussi grande que leur science. Après avoir prodigué leurs soins aux malades et leur charité aux fidèles, ils versèrent généreusement leur sang pour Jésus-Christ. Leur nom a été inséré au canon de la messe. " (Bulletin du Comité de l'art chrétien, 1905).

Oratoire " Saint Côme, Saint Damien, priez pour nous, 1861 " Restauré par le Ste Médicale de St Luc, St Come, et St Damien, octobre 1956.
chapelle saint come saint damien la cadiere d azur
La chapelle (Vème - XIV ème siècl) est inscrite à l'inventaire des monuments historiques par arrêté du 13 avril 1981.
la cadiere d azur
Oratoire à La Cadière d'Azur.

RIBOUX
On l'ignore souvent mais la chapelle du Saint Pilon est située sur la commune de Riboux qui posséde par ailleurs une deuxième chapelle dans le village. En 1864, " RIBOUX, le Ribolis des anciennes chartes, ne présente aucune trace d'antiquité qui se rapporte à l'époque gallo-romaine. Moyen âge. Eglise de Notre-Dame, XIIe siècle, aujourd'hui presque en ruines. Plan rectangulaire ; orientation symbolique, voûte en berceau, porte et fenêtres en plein cintre, oculus sur la façade, murs construits en pierres de moyen appareil ; longueur de l'édifice 7m, largeur 4m, hauteur 4m 50e; cimetière autour de 1 église ; clocheton-arcade. (Bulletin trimestriel de la Société des sciences, belles-lettres et arts du département du Var, séant à Toulon).
chapelle riboux
" RIBOUX, canton du Beausset, Ribulus (cartulaire de St Victor), Tribols en 1037, Ribuls en 1081, Ribols en 1150, In territorio de Ribolis en 1599 (regist. des hommages, acte d'hommage de Jean Bonvin, abbé de Saint-Victor), aujourd'hui Riboux. Riboux avant 1790 était du diocèse de Marseille et de la Viguerie de Saint-Maximin ; de 1790 à 1792 il fit partie du canton de Nans." (Bulletin trimestriel de la Société des sciences, belles-lettres et arts du département du Var, séant à Toulon, 1864).
riboux chapelle
Code postal : 13780 mais code INSEE 83105, Ribous village du dépratement Var qui a la particularité d'être accessible par celui des Bouches du Rhône.


  Cuges les Pins La Treille
Oratoire à la Treille.


marseilleveyre les Goudes marseille
Des croix : celle du Cap Croisette à Marseille, au centre celle située au sommet de Marseilleveyre et enfin la croix du monument du port des Goudes, toujours à Marseille.
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 -


Retour haut de page - Retour page d'accueil


Un renseignement, un commentaire ...
Saisir un prénom ou pseudo :
Votre Email (facultatif) :

Commentaires :


Retour page d'accueil

RANDOJP