Chemin privé !
Mas, bergeries, jas, moulins, cabanes et cabanons du Var - 1

Derrière le Mas, était un sentier qui, entre deux hauts talus, montait vers la colline.
Je m'y engage à tout hasard et marche ... (Frédéric Mistral)

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 -

Au commencement, les grottes et les abris, ici, la baume Saint Michel à Mazaugues et la bergerie des Maigres sur le plateau d'Agnis.

La baume Saint-Michel à Mazaugues (extrait du panneau explicatif de l'ASER) : " Prospections, fouilles archéologiques et enquêtes orales nous apprennent que la Baume a été occupée depuis le Néolithique (6000 avt J.C.) en tant que halte de chasse et habitat temporaire lié à des séjours initiatiques. Des inhumations de la fin de l'Age du Bronze (autour de 1000 avt JC) et des occupations du Moyen Age (XIII-XV S.) prolongent cette vocation culturelle des lieux. Au XVIIe siècle, un ermite s'installe dans la cavité et y aménage une chapelle, diverses cellules et une citerne. Sur le mur de cette citerne il peint a fresco Saint-Michel terrassant le dragon. Le site est ensuite ré-aménagé  plusieurs fois : par des chasseurs, par des forestiers, par des hors la loi et, en dernier lieu, par des Résistants lors de la deuxième guerre mondiale. "

Bergerie des Maigres
La bergerie des Maigres (extrait du site de l'ASER Centre Var) : Il y a plus de 4000 ans, les premiers éleveurs-agriculteurs du Var se sont installés sous un abri, aujourd'hui une bergerie abandonnée, et y ont peint des figures humaines et géométriques. Ces témoignages exceptionnellement rares de leur passage ont été récemment découverts, restaurés et étudiés par l'ASER.

Un peu d'histoire : la bergerie a été construite sur le flanc d'un rocher dolomitique à la limite des communes de Signes et de Mazaugues. Il s'agit d'un ensemble de bâtiments à vocation agricole et pastorale: un cabanon à deux niveaux et une bergerie à piliers centraux de l'époque moderne. Les parois du rocher à l'intérieur de la bergerie portent encore de nombreuses peintures de la fin du Néolithique (fin du IIIème millénaire avant notre ère) avec personnages et animaux, ainsi que des gravures médiévales (personnages masculins à mains palmées, divers signes). Il n'y a pas vraiment de scènes. Certaines gravures ont été dupliquées jusqu'à l'époque moderne, une particularité que l'on retrouve dans d'autres sites ornés. Même si aucun vestige ne permet de supposer l'existence d'une bergerie au Néolithique, le site a donc été occupé de tout temps pour ses particularités physiques : son exposition au sud et son humidité, aussi utiles aux peintres de le Préhistoire (raisons symboliques) qu'aux bergers de l'époque moderne. Différents vestiges de l'occupation du site ont été découverts : céramique, industrie lithique et osseuse, faune ... Aujourd'hui, le site est fermé pour mieux le protéger. Des chantiers de restauration ont été entrepris pour consolider le bâti et nettoyer les parois et les recherches sur place continuent.

Les Jas.

Le mot désigne une bergerie provençale ayant servi à l'élevage caprin ou ovin. Relativement commun mais très souvent dégradé, ce patrimoine traduit un pastoralisme sommaire et éloigné des bourgs. Dans le Var et les Bouches du Rhône, l'arcitecture et souvent similaire : un quadrilataire couvert d'un toit d'un seul pan incliné sur l'avant.  Parmi les plus belles représentations ...

jas d'Agnis

jas d'Agnis
>
Jas des Sambles

Puis le jas : le mot désigne une bergerie provençale ayant servi à l'élevage caprin ou ovin. Relativement commun mais très souvent dégradé, ce patrimoine traduit un pastoralisme sommaire et éloigné des bourgs. Dans le Var et les Bouches du Rhône, l'arcitecture et souvent similaire : un quadrilataire couvert d'un toit d'un seul pan incliné sur l'avant.  Parmi les plus belles représentations ...
Jas des Sambles
Jas des Sambles
Un bel exemple d'architecture en voutes.

Jas de Sylvain
Jas de Sylvain

Jas de Frédéric
Le jas de Frédéric a été restauré.

La bergerie.
bergerie maison des 4 frères le Beausset
La bergerie de la Maison des 4 Frères au Beausset.

jas bergerie

Le mas.

Etape suivante : le mas. Comme les jas, le terme est provençal et désigne une ferme. Il étend l'activité du jas à l'ensemble des usages agricoles, cultures céréalières, maraîchères, orticoles, vinicole, oléicole ou autres ... L'architecture est varièe, articulée autour du principe de l'habitation, maison et dépendances.  Le mot s'emploie plus largement dans le très grand sud-est, le sud-centre, voire un partie du sud ouest.



Autour du mas : les meulières, moulins, pressoirs, rûchers, fours, puits et citernes ...
Avant les moulins, les MEULIERES : carrière d'où l'on extrayait les pierres de meules. Ici celles de Bagnols en Forêt, on imagine les efforts nécessaires à ce travail de forçat.

moulin à sang
LE MOULIN A SANG. Indispensable, le moulin sert à la production de farine, d'huile ou de vin. Celui-ci servait à la production d'huile ; il est appelé "moulin à sang", car mue par la force animale ou humaine. Suer sang et eau trouvait ici toute sa signification !  Rendez-vous au Conservatoire variétal de l'olivier à La Valette du Var pour l'admirer. Et, sur la même image, juste derrière ..

pressoir à arbre
LE PRESSOIR. Toujours au conservatoire de l'olivier à La Valette, un pressoir à arbre. Pour le principe de fonctionnement : la presse (absente sur l'image) est au centre ; une corde (rajoutée au montage) était fixée à l'extrémité gauche du bras articulé (poutre horizontale) puis roulée sur l'axe d'un cabestan (rondin au centre du poteau de gauche), il suffisait alors de faire tourner l'axe au moyen de barres (en noir, rajoutée au montage), la corde s'enroulait autour de l'axe rabattant la poutre qui actionnait alors la presse.


LE MOULIN A VENT. Grâce au Mistral, la Provence est une terre d'élection pour les moulins à vent introduits dès le XIIème siècle. A Régusse les deux moulins à vent sont inscrits à l'inventaire des Monuments historiques depuis 1978.
Plus de moulins en page 2.

olivier  ane de provence
Le champ d'oliviers, la charette et l'âne de Provence avant ...

pressoir à huile d'olive et scourtins
L'incontournable moulin à huile de Provence. Les olives sont d'abord écrasées en pâtes grâce aux meules de pierre (à gauche sur la photo) afin d'obtenir une pâte plus ou moins grossière selon le goût recherché. On alterne ensuite pâte d'huile et scourtins (disque de fibres, à droite sur la photo) afin d'obtenir la précieuse huile par pression verticale des disques.
 
aire de battage
L'AIRE DE BATTAGE : avant le moulin, il était nécessaire de séparer grains et tiges. Les plus grandes propriétés comme ici au château de Dardennes au Revest les Eaux possédaient une aire de battage du blé spécialement dédiée.

four à pain
LE FOUR A PAIN. Après le battage, le moulin, la farine et avant le pain : le four ! Et pour les autres types de fours : à chaux, à poix, à plâtre : c'est ICI.

mur rucher
LE MIEL : Un mur rucher (ou apier), en pierres sêches, les niches abritaient les essaims d'abeilles nécessaires à la production de miel. Celui présenté ci-dessus, situé sur la commune de Cuers, compte pas moins de 25 niches. Voir d'autres apiers du Var : ICI.

four à cade
LE FOUR A CADE : il agrémentait les revenus agricoles par production d'une huile cosmétique servant à de multiples usages. Rendez vous : ICI pour tout savoir sur cette production.

puits  citerne du jas de sylvain
LE PUITS ET LA CITERNE : indispensales ! Pas d'habitation sans eau, c'est à dire un puits ou une citerne.  Et comme j'ai un faible pour toutes les histoires d'eau , rendez vous ICI.

chemin de pierre
Et pour relier l'ensemble : LES CHEMINS. Carraire de transhumance, sentier de chèvres, chemin de traverse, ou magnifiquement empierrés comme ci-dessus (à Cuers), tous les chemins mènent dans la colline ! Loin d'être exhaustif, ce petit tour d'horizon pastoral est facilement acessible, un oeil curieux et un sac à dos suffiront.

   
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 -

Retour haut de page


Un renseignement, un commentaire ...
Saisir votre nom ou pseudo :
Votre Email (facultatif) :

Commentaires :


                  
Retour page d'accueil